Welcome to DOMINICA
RASTA ISLAND
Beaucoup de musique, donc, mais aussi de bières (il fait chaud) ... No problem for Skameleon: on boit de la "Kubuli" locale et c'est normal, c'est "The beer we drink".
Elle est bonne d'ailleurs et ponctue les rencontres les plus insolites au milieu de la jungle ou de la ville, toujours accompagnée de ces sons entremêlés, tous plus roots les uns que les autres ... Ivresse des Caraïbes que  les skankers connaissent ou imaginent à la moindre intro de
Toots & the Maytals, révélée au 2 tone d'un vieux Laurel Aitken ...

 
 
Les rude boys vivent à l'ancienne, ici ...

 
 
 
Même le drapeau du pays est joli, c'est dire si le pays l'est ... Pas de chichi à la con entre les habitants, tous le monde aime la vie, la musique, le rhum et la mer ... 

 

Le zouk très en vogue dans les îles voisines n'arrive que très peu à perturber les vibes dominicaines . Quelques mix de rythmes rappellent que les toasters s'agitent et que le dancehall jamaïcain séduit les autochtones . 
Le soleil brille, les fillettes chantonnent, les autres fument de l'herbe, la mer rafraîchit et ...
le plus cool, c'est les gens !

 
 
BACK