SKAMELEON IN DOMINICA: THE OTHER COUNTRY OF GOOD VIBES ...

 

Le dernier été avant l'an 2000, l'équipée Skameleon quitte la Guadeloupe après 2 semaines de visites pour la Dominique (Dominica), petite île des Antilles située entre la Guadeloupe (F) et la Martinique (F).

  Précision: strictement rien à voir avec la République Dominicaine, certainement très jolie mais certainement pas roots & culture !

L'île, fraîchement affranchie de son appartenance historique au Royaume-Uni, regorge de vie et de terres vierges. On y parle toujours l'anglais, mais avec l'accent que l'on reconnait sur la plupart des meilleurs disques de reggae, dub ou dancehall ... et ... ô surprise ... qu'ils soient jeunes ou agés: toute la population est empreinte de RASTATTITUDE !!!
 

Quelle aubaine de se retrouver dans un pays sans touristes, à 8000 Kms de chez soi, qui représente tout ce qu'était la Jamaïque, où les gens sont foncièrement gentils malgré la pauvreté ambiante, où l'on se contente de ce que l'on a -c'est à dire presque rien, sauf peut-être 2 kilos minimum de sono par famille !- pour se trémousser du matin au soir et où l'on ne parle pas (encore) de répréssion policière comme dans le pays de Bob, Peter, Sly, Toots et Robbie ...
Roseau en est la capitale, très petite et pleine de petits taxis 9 places dans lesquels on peut faire 25 KMs pour 2 dollars carribéens (2,50 Frs) ! À moins que l'on préfère les arrières de pick-up pour profiter de l'air ! 

Partis pour les chutes de Trafalgar au coeur d'une forêt touffue coupée de tout, la rastaventure commence ...


 
ET VOILÀ LE RÉSULTAT ...

 
Envolez-vous vers la suite ...